puce
# Suisse: Bourses de master de l'UNIL UNIVERSITE DE LAUSANNE. # GCE June 2014 Session Registration: Closed Date: December 12 # Concours Directs Douanes: Report des dates # Classement Général BTS session 2014 par taux de réussite. Document MINESUP # Inscriptions aux examens gérés par l'Office du Baccalauréat du Cameroun, session 2015 # HAUTE ECOLE D'INGENIERIE ET DE GESTION DU CANTON DE VAUD. Délai d'inscription, 31 janvier 2015 # Fonction Publique: Tous les concours directs Session 2014 # Suivez-nous sur twitter: @camexamen # Suivez-nous sur twitter: @Adskolofata # GMAT, TOEFL, SEVIS, IELTS et autres services: paiement de vos examens en ligne avec VISA, MASTERCARD et PAYPAL. Contact: Tel. 75 90 90 90
puce
 
puceCALENDRIER
 
 
puceRESSOURCES
puceAgenda

puce

 

INFORMATIONS SUR LES ECOLES DE FORMATION AGRICOLES RELEVANT DU MINISTERE DE L’AGRICULTURE

COLLEGES REGIONAUX D’AGRICULTURE (C.R.A)

LOCALISATION CYCLES D’ETUDES DUREE D’ETUDE DIPLOMES OBTENUS
Bambili Techniciens supérieurs en Entreprenariat Agropastoral 2 ans BTS
Ebolowa Techniciens supérieurs en Conseil de Développement Agropastoral 2 ans BTS
Maroua Techniciens supérieurs en Entreprenariat Agropastoral 2 ans BTS

ECOLES TECHNIQUES D’AGRICULTURE (E.T.A)

Abong-Mbang Techniciens supérieurs en Entreprenariat Agropastoral 2 ans BTS
Bafang Techniciens supérieurs en Entreprenariat Agropastoral 2 ans BTS
Bambili Techniciens supérieurs en Entreprenariat Agropastoral 2 ans BTS
Dibombari Techniciens supérieurs en Entreprenariat Agropastoral 2 ans BTS
Ebolowa Techniciens supérieurs en Entreprenariat Agropastoral 2 ans BTS
Garoua Techniciens supérieurs en Entreprenariat Agropastoral 2 ans BTS
Maroua Techniciens supérieurs en Entreprenariat Agropastoral 2 ans BTS
Nkambe Techniciens supérieurs en Entreprenariat Agropastoral 2 ans BTS
Sangmelima Techniciens supérieurs en Entreprenariat Agropastoral 2 ans BTS

ECOLES POUR LA FORMATION DES SPECIALISTES EN COOPERATION (E.F.S.C)

Ebolowa Techniciens supérieurs en Entreprenariat Agropastoral 2 ans BTS
Bamenda Techniciens supérieurs en Entreprenariat Agropastoral 2 ans BTS

ECOLES POUR LA FORMATION DES SPECIALISTES EN DEVELOPPEMENT COMMUNAUTAIRE (E.F.S.D.C)

Santa Techniciens superieurs en Conseil de Développement Agropastoral 2 ans BTS
Kumba Techniciens 2 ans BTS
Guider Techniciens supérieurs en Conseil de Développement Agropastoral 2 ans BTS

COLLEGE REGIONAL D’AGRICULTURE (C.R.A)

Ebolowa Techniciens supérieurs en Conseil de Développement Agropastoral 2 ans BTS

ECOLE POUR LA FORMATION DES SPECIALISTES EN EQUIPEMENTS ET AMENAGEMENTS RURAUX (E.F.S.E.A.R)

Kumba Techniciens supérieurs en Infrastructures, en Equipements Ruraux et en Gestion de l’Eau 2 ans BTS

Diplômes Requis pour les cycles d’études ci-après: (C.R.A, E.T.A, E.F.S.C, E.F.S.D.C) Baccalauréat A-B-C-D-E/Baccalauréat Agricole/GCE A Level dont une matière Scientifique hormis la réligion

Diplômes Requis pour les cycles d’études ci-après: (E.F.S.E.A.R)
Baccalauréat C-D-E-F/Baccalauréat Agricole/GCE A Level dont une matière Scientifique hormis la réligion

REPERTOIRE TELEPHONIQUE DES ECOLES RELEVANT DU MINISTERE DE L'AGRICULTURE ET DU DEVELOPPEMENT RURAL

ETABLISSEMENTS

Téléphone fixe

1-

CRA Bambili
33 05 16 82

2-

CRA Ebolowa
22 28 32 05
22 01 92 72
22 01 87 69

3-

CRA Maroua
22 29 11 68

4-

EFSDC Guider
22 27 50 43

5-

EFSDC Kumba
33 35 41 66

6-

EFSDC Santa
33 36 28 37

7-

EFSC Bamenda
33 36 11 89

8-

EFSC Ebolowa
22 28 35 27
22 02 11 42

9-

EFSEAR Kumba
33 35 42 84

10

ETA Abong Mbang

11-

ETA Bafang
33 06 73 89
33 48 63 17

12-

ETA Bambili
33 36 36 98

13-

ETA Dibombari
-

14-

ETA Ebolowa
22 28 31 59
22 28 45 81
22 02 16 84

15-

ETA Garoua
22 27 12 88

16-

ETA Maroua
22 29 11 31

17-

ETA Nkambe
-

18-

ETA sangmelima
22 28 91 95
22 01 47 86

Ecoles de formations professionnelles agro pastorales au Cameroun 40 ans après, la reforme s’impose.

Un atelier de vulgarisation des reformes élaborées en septembre dernier par le Minader (ministère de l’agriculture et du développement rural) et le Minepia (ministère de l’élevage des pêches et des industries animales) relatives au système d’enseignement de formation professionnelle agropastorale et rurale au Cameroun s’est tenu du 22 au 23 octobre dernier au collège régional d’agriculture (CRA) d’Ebolowa.

Cameroun-online / Lundi 26 octobre 2009

Y prenaient part, les délégués régionaux des deux ministères, les maires, les directeurs d’écoles et autres centres de formations professionnelles, les chefs traditionnels et les représentants des organisations paysannes de la région du Sud.
Créées au lendemain des indépendances, les écoles de formation professionnelle agro pastorale et rurale avaient pour objectif, de produire juste les techniciens agricoles que l’état recrutait en totalité. 40 années après, ces considérations sont dépassées. Le marché devenant de plus en plus exigeant, sélectif, l’état s’étant aussi désengagé de certaines de ses missions. Il faut réfléchir aujourd’hui pour donner un sens à la production agro pastorale.

D’où la naissance du programme d’appui à la reforme de la formation agropastorale ( AFOP-minader-minepia). Cette première descente dans la région du Sud a visée à expliquer aux partenaires locaux, la teneur de ces textes nouveaux, les organes désormais de gestion et d’animation de ces écoles. Pendant deux jours dans un processus participatif, le projet de reforme a été présenté aux participants sous plusieurs prismes. Ce qui poussera à BEYEGUE André, responsable du suivi évaluation dans ce programme que les établissements seront financés selon un nouveau mode conjoint entre les directeurs et le conseil de gestion. Celui-ci devient donc un organe d’orientation et de co animation. Pour Dr Antoine Mbida directeur du CRA d’Ebolowa, école retenue pour cette phase pilote, des changements fondamentaux sont à envisager dans le contenu de formation. Il faudra s’adapter à la nouvelle donne qui consiste à former également aux métiers directs, en fonction des besoins de la région.

Pour Ndo Akam Merlin maire de la commune d’Akom II, l’idée est bonne de reformer. L’inquiétude est qu’on parle seulement de formation, sans parler de politique d’insertion des jeunes qui seront formés. Comment vont-ils s’installer, quelle est la politique mise sur pied après pour les utiliser. Voilà autant d’inquiétudes qui peuvent se dégager ici. Nous sommes presque dans la décentralisation, le budget alloué aux écoles locales de formation professionnelle agropastorale et rurale devrait passer par les communes qui sont plus proches.

Mon vœu est que cette reforme ne paraisse pas comme de la poudre aux yeux des jeunes. Clôturant cet atelier, le Dr Ondoua Zang délégué régional Minepia Sud en appel aux participants à plus de conscience. Car cette opportunité à saisir permettra à ces écoles reformées de vibrer en phase avec celles des pays dits avancés. C’est bien par les efforts conjugués de tous que nous parviendrons. Il faut le rappeler, le programme AFOP-MINADER-MINEPIA qui est un programme d'appui à la réforme de la formation agropastorale, sous le pilotage du Ministère de l'agriculture et du développent rural et du Ministère de l'Elevage, est financé par le C2D (contrat de désendettement et de développement) avec pour opérateur AFD (Agence Française de Développement)

Jacques Pierre SEH à Ebolowa

 
INFORMATIONS
 
 
puceSERVICES
 

 
puce
..:: CAMEXAMEN Copyright© 2005-2014 ::.. Mentions Légales