Une marque de voiture a volontairement pris un top model pour faire la publicité de ses voitures soit disant qu’elles sont  belles comme ce top model, le concept de la publicité s’est trouvée prostituée par toutes sortes de messages qui frisent l’irréel et justifie même qu’une entreprise utilise de tels moyens quand elle est décadente et n’est surtout pas concernée par l’obligation de résultats.
Internet n’échappe pas à ce type de message publicitaire dont le produit est ne colle pas toujours à ce qui existe sur le marché ou ce qui est proposé aux clients. Tout est mis à contribution par les services de communication pour capter l’attention des consommateurs. Dévier leur  trajectoire d’achat pour grappiller quelques proportions de parts de marché surtout quand on est violemment talonné par les opérateurs maillots rouge et jaune.

Comment un opérateur peut-il mettre à la disposition des consommateurs un débit qui a la vitesse de la lumière? Est-ce possible? Les formules  publicitaires nous permettent-elles ce genre d’extension? 300 000 Km/s? Pour quel débit? Des internautes sont tombés dans cette entourloupe.  Une carte SIM pour 10 000 (dix mille) FCFA avec 20 Giga de forfait Internet avec en sortie une connexion à internet constipée. A peine 1 heure de surf.  Incompatibilités des terminaux pourtant du même opérateur. Cette carte SIM tant vantée est décevante, bref l’émetteur de cette solution de  connectivité à Internet est décevante selon les propos d’un internaute qui a accouru lorsqu’il a vu l’annonce du maillot bleu dans un forum.

« Gars, j’ai eu le message comme tout le monde dans un forum que les 50.000 premiers clients de la nouvelle page de camtel auront des mégas  surprises. C’était la semaine passé où le Jaune montrait le feu dans la déception. N’est ce pas je me rends chez le maillot bleu à BiyemAssi. On me dit que  le MoDem le plus moins cher c’est 49 kolo. Mais que je peux prendre la puce simple à 10 kolo avec 20 gigas de connexion offert. J’ai plusieurs  terminaux à la maison, je me dis tout naturellement que c’est une bonne affaire. Je prends la puce jeudi matin. La dame essaye de configurer en vain. Elle me demande de passer vendredi le lendemain prendre. Le lendemain matin elle n’a pas pu. Elle me dit quelle m’appelle quand c’est bon. Au  finish, elle m’appelle vers 16h le temps d’arriver à l’agence, elle est rentrée. Le samedi matin je prends. J’arrive à la maison je wanda que mes  terminaux ne détectent pas. J’y vais ce matin on m’explique que c’est sur le Terminal uniquement 4G qui peux la faire fonctionner. Mon frère, c’est  quel modèle ça non? ils veulent vendre leur terminaux sur mes ronds? Le domino du maillot Orange E5220 est 4G mais cela ne fonctionne pas  dessus. Donc ma conclusion est que c’est uniquement sur leur terminaux. La go qui me sert ne connait pas touch l’ordi molla… elle a fait comment  pour qu’on la recrute. c’est moi qui lui a chou comment on connecte les way là ».

ct
Credit Image : http://www.camtel.cm/x-tremnet/

Il aurait été souhaitable d’entendre des mots simples comme « haut débit » ou « Très haut débit…. » avec des terminaux non encombrants.

Un segment dont les différents opérateurs ont concédés au maillot ciel est celui du Téléphone fixe. Seulement, la majeure partie des utilisateurs ont opté pour le GSM. Cette part de marché entièrement vierge n’a pas été « déviergée » par l’opérateur en question. On est passé de marques en marques, de solutions en solutions et d’incompréhensions en incompréhensions. Les consommateurs ont vite fait de trancher cette arnaque dont ils ont compris le tour de bras … mais bien en retard: Le chargeur de ce téléphone CDMA dualité fixe mobile pouvant aussi donner du net aux usagers coutait la moitié du prix du téléphone. Mais, on ne vous le disait pas à l’achat sachant que vous allez faire quelques mois avec ce chargeur qui était de qualité lugubre et comateux. Une fois grippée, on vous fait savoir qu’il vous faut débourser les un tiers pour avoir le chargeur et les un tiers aussi pour avoir le câble data internet. Les consommateurs ont vite compris qu’il fallait continuer à ne plus utiliser ce produit sans avantage pour leur porte-monnaie. La suite: c’est que des partners se sont ouverts un peu partout pour contrôler cette nouvelle clientèle qu’on va traire à volonté. Aucun  chargeur sur le marché ne fonctionnait avec ce poste qu’on avait même pris le soin de distribuer aux employés de l’administration qui eux à leur tour ont compris l’embrouille et on s’est retrouvé avec ces CDMA mobile entre les mains de leurs enfants offerts
comme jouets. La preuve: de marques en marques et de slogans en slogans, un autre téléphone fixe filaire est exposé en vitrine sur son site web pour trente cinq mille francs camerounais avec toutes les options jusqu’à la télévision qui va se noyer aussi comme les produits précédents.

La publicité des mots futuristes ne marchent plus. Les consommateurs sont devenus vigilants. Ils ont compris qui dit la vérité dans ses services, ses produits, sa marque, ses commerciaux et surtout son service après-vente.

SAM_21381

Tounsi K. Gilles

Enregistrer

http://www.camexamen.com/streetpress/wp-content/uploads/2016/07/ct.jpghttp://www.camexamen.com/streetpress/wp-content/uploads/2016/07/ct-150x150.jpgTounsi GillesInternetOpinionsUne marque de voiture a volontairement pris un top model pour faire la publicité de ses voitures soit disant qu'elles sont  belles comme ce top model, le concept de la publicité s'est trouvée prostituée par toutes sortes de messages qui frisent l'irréel et justifie même qu'une entreprise utilise de...L'impact des technologies dans vos vies jour après jour.