Published On: ven, Juin 12th, 2020

Financement de projets coproductifs traitant du passé colonial allemand

The Burden of Memory est une plateforme pour les opérateurs culturels d’Afrique.

Du 1er mai au 11 juillet 2020, les artistes et les opérateurs culturels de tous genres artistiques du Burundi, du Cameroun, de la Namibie, du Rwanda, de la Tanzanie et du Togo peuvent postuler pour le financement de projets coproductifs traitant du passé colonial (allemand) et de ses impacts sur la société contemporaine.

The Burden of Memory est une plateforme pour les opérateurs culturels d’Afrique qui travaillent sur la confrontation avec le passé colonial allemand dans leur pays sous diverses formes artistiques. En 2018, un groupe de sept experts a réalisé un répertoire des productions culturelles contemporaines traitant de l’histoire coloniale allemande au Burundi, au Cameroun, en Allemagne, en Namibie, au Rwanda, en Tanzanie et au Togo. Leurs conclusions ont été rassemblées lors d’une conférence à Dar Es Salaam (Tanzanie) et publiées. Sur la base de ce premier inventaire, une équipe de curatrices composée de la Princesse Marilyn Douala Manga Bell, de Rose Jepkorir Kiptum et de Nontobeko Ntombela a élaboré le concept d’une semaine culturelle réunissant des formats sélectionnés et a organisé la semaine culturelle The Burden of Memory; Considering German Colonial History in Africa

Tous les détails sur le site
https://www.goethe.de

Leave a comment

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

error: Content is protected !!